Gros plan d’un amas de tronc d’arbres fraîchement coupés entouré d’arbres matures submergés par le soleil.

Stratégie d’intervention de l’Abitibi-Témiscamingue–Nord-du-Québec

Portrait et priorités régionales de cette grande région représentant 2 % de la population et 59 % du territoire québécois

Portrait de la région

Territoire et population

Régions administratives similaires sur les plans économique et structurel / 192 469 habitants / 128 municipalités / 2 % de la population, 3 % du poids économique et 59 % de la superficie du Québec / Faible densité (env. 3 hab. / km2) / MRC à faible croissance économique (sauf Rouyn-Noranda et Vallée-de-l’Or) / Taux de chômage de 5,6 % à 6,3 % au 4e trimestre de 2016 versus 6,1 % pour l’ensemble du Québec.

Abitibi-Témiscamingue

Principaux secteurs axés sur l’exploitation durable du potentiel minier, forestier et hydrique / Savoir-faire et expertise exportables pour les PME / Transformation des secteurs traditionnels vers nouveaux produits, procédés et modèles d’affaires innovants, les technologies propres et l’intégration de technologies numériques / Présence d’institutions du savoir (UQAT, CTRI et autres) / Tourisme et agroalimentaire importants pour la diversification / Pénurie de main-d’œuvre qualifiée / Sensible aux cycles et variations économiques des secteurs miniers et forestiers (volatilité du prix des commodités, crise du bois d’œuvre, etc.).

Nord-du-Québec

Importance des ressources naturelles (mines, forêt) / Population jeune et en croissance (Eeyou-Istchee et Nunavik) / Importance des opportunités d’affaires en lien avec le développement nordique (projets miniers majeurs, tourisme nordique, adoption de technologies propres pour réduire les carburants fossiles dans les communautés isolées, etc.) / Faible taux de scolarisation et rareté de main-d’œuvre qualifiée / Région éloignée des principaux marchés / Faible densité de population avec dispersion sur un vaste territoire.

Premières Nations et Inuits

7 communautés algonquines, 9 communautés cries et 14 communautés Inuits / 22 % de la population des deux régions et 43 % de la population des Premières Nations et des Inuits au Québec.

Priorités d'intervention 2021

  1. Les entreprises appuyées par DEC sont innovantes et en croissance
    • La priorité sera donnée aux projets qui permettront aux entreprises de prendre le virage numérique et de rehausser leur productivité par l’adoption et l’intégration des technologies numériques et de l’information. Les PME innovantes et en croissance qui souhaitent intégrer ou accentuer leur intégration aux chaînes de valeur mondiales seront également soutenues.
  2. Les entreprises et les régions appuyées par DEC participent à une économie axée sur la croissance propre
    • Le bureau d'affaires interviendra en priorité dans le soutien au démarrage, à l’expansion et à la croissance des PME qui développent et exportent de nouveaux procédés, produits et équipements en lien avec les technologies propres et l’économie circulaire. Le bureau d'affaires soutiendra aussi les entreprises qui adoptent des technologies propres afin d’accroître leur productivité et réduire leur empreinte environnementale (par ex. : développement de nouveaux produits forestiers qui maximisent l’utilisation de la fibre de bois, intégration d’énergies plus vertes dans les procédés industriels).
  3. Les collectivités du Québec bénéficient d’investissements stratégiques qui favorisent leur diversification économique et participent à une économie inclusive
    • La priorité sera accordée aux projets visant la mobilisation des acteurs de développement économique tels que l’élaboration de stratégies de développement économique misant sur les atouts des collectivités ciblées qui permettent le démarrage, l’expansion et le maintien de PME locales/régionales créatrices d’emploi. Le bureau d'affaires offrira également un appui direct à ces PME dans la mesure où elles contribuent à la diversification économique et à la création d’emplois.
  4. Les peuples autochtones bénéficient des programmes de DEC et participent à la croissance économique du Québec
    • Le bureau d'affaires soutiendra les projets contribuant au développement économique des autochtones et des inuits dont par exemple, les projets qui permettent aux entreprises autochtones et aux coentreprises autochtones-allochtones de s’inscrire dans la chaîne de valeurs des grands projets nordiques en tant que fournisseurs de biens et services (par ex. : hébergement d’affaires à proximité des grands sites miniers).
Ressources utiles

Contactez-nous

Restez à l'affût des conseils et services de DEC

En savoir plus sur DEC