Sélection de la langue

Recherche

Mama Mundo : pour une vie sans plastique!

De Développement économique Canada pour les régions du Québec

  • Sommaire
  • Entreprise : Mama Mundo inc. (marque Life Without Plastic)
  • Région : Outaouais
  • Politique : Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat
  • La contribution non remboursable de 90 000 $ de DEC a permis : la mise en œuvre d’une stratégie de commercialisation sur le marché européen

Réduire l’utilisation du plastique tout en proposant des solutions accessibles : voilà le but que s’est donné Chantal Plamondon, copropriétaire et cofondatrice de Mama Mundo inc. L’entreprise de Gatineau vend désormais plus de 450 produits sans plastique au Canada et aux États-Unis. Grâce à l’appui offert par l’entremise de la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat (SFE) de DEC, cette PME québécoise part aujourd’hui à la conquête du marché européen.

Une idée qui fait des petits

Chantal Plamondon, cofondatrice et copropriétaire  de Mama Mundo inc. et PDG de la marque de commerce officielle Life Without Plastic.
Chantal Plamondon, cofondatrice et copropriétaire de Mama Mundo inc. et PDG de la marque de commerce officielle Life Without Plastic.
En 2005, Chantal s’inquiète des impacts du plastique sur la santé et l’environnement. La nouvelle maman se met en quête de solutions de rechange pour les objets d’usage courant et réalise alors qu’il y a peu d’offres dans sa région. « À titre d’exemple, pour me procurer un biberon sans plastique, j’ai dû contacter un fournisseur étranger et commander non pas une unité, mais bel et bien 1 000! J’ai donc approché d’autres mères pour écouler la marchandise et la réponse a été plus que positive. C’est ainsi que l’entreprise a vu le jour », se souvient-elle.

Contribuer à une croissance propre

Un an plus tard, l’entrepreneure visionnaire, en partenariat avec Jay Sinha, son conjoint de l’époque, lance Mama Mundo inc. – Mère Monde –, mieux connue sous sa marque de commerce officielle, Life Without Plastic (Vivre sans plastique). Avec un chiffre d’affaires actuel qui dépasse le million de dollars et qui croît en moyenne de 15 à 20 % par année, la PME emploie aujourd’hui 7 personnes et offre en ligne une gamme complète d’articles principalement en acier inoxydable, en verre, en coton biologique et en bois.

Trois des membres de l’équipe de Life Without Plastic : Regan, adjointe administrative, Sarah, directrice de l’Exploitation et des Opérations et Chantal.
Trois des membres de l’équipe de Life Without Plastic : Regan Hachey, adjointe administrative, Sarah Wylie, directrice de l’Exploitation et des Opérations, et Chantal.

L’entreprise génère non seulement des retombées économiques dans sa région, mais également ailleurs dans le monde : ses fournisseurs proviennent de divers pays dont l’Allemagne, l’Italie, la Corée du Sud, la Chine et l’Inde. « Depuis l’adolescence, je voulais fonder une entreprise qui respecterait à la fois les travailleurs, les consommateurs et l’environnement. Avec Mama Mundo, nous mettons tout en œuvre pour que nos produits proviennent d’une source éthique. Cela signifie nous assurer que les produits sont créés dans des installations sûres par des travailleurs qui sont bien traités, rémunérés justement et qui travaillent des heures normales. Cela implique également que le fournisseur respecte l’environnement pendant la production et la fabrication des produits », précise l’avocate de formation, qui a aussi étudié en éthique commerciale. Pour s’en assurer, Mama Mundo soumet un questionnaire détaillé à l’ensemble de ses fournisseurs. De plus, l’entrepreneure visite certaines des installations et travaille avec des organismes internationaux spécialisés qui lui assurent que des mesures d’inspection strictes sont respectées en Inde et en Chine, par exemple.

Parallèlement, Mama Mundo cherche à sensibiliser la population aux problèmes posés par le plastique. D’abord publié en 2017 en anglais sous le titre Life Without Plastic: The Practical Step-By-Step Guide to Avoiding Plastic to Keep Your Family and the Planet Healthy, Jay et Chantal ont publié en 2019 la version française intitulée Vivre sans plastique : des outils écologiques à notre portée, aujourd’hui devenu une référence.

Percer le marché européen

Le kiosque de Life Without Plastic lors d’une foire commerciale à Paris en janvier 2019.

Ayant reçu des commandes provenant de l’Europe à plusieurs reprises, Chantal avait l’intuition que ces marchés pourraient offrir d’intéressants débouchés pour ses produits. Pour développer un réseau de détaillants sur place, elle avait toutefois besoin d’un coup de pouce financier. Le soutien de DEC lui permettra notamment d’embaucher une ressource supplémentaire, de participer à des foires commerciales et de mettre en ligne un site transactionnel. « C’est formidable d’avoir accès à un tel programme. Souvent, j’ai senti qu’être une femme constituait une barrière dans le monde des affaires; c’est encore plus vrai à l’étranger », constate-t-elle.

En effet, selon une étude effectuée par Exportation et développement Canada (EDC) et publiée en 2018, entre 13,5 % et 16 % des PME canadiennes appartiennent à des femmes, mais seulement 7,5 % de ces entreprises exportent leurs produits et services.

La dynamique entrepreneure clôt notre rencontre en nous parlant de son tout dernier produit en développement : un coussin pour l’avion en coton biologique qui pourra aussi servir de pochette pour les vêtements de voyage. Chez Mama Mundo, on n’est jamais à court d’idées ni de projets stimulants! L’entreprise se fait un point d’honneur de créer des objets dont les matières premières sont souvent issues du recyclage comme en témoigne l’isolant de ses boîtes à lunch, constitué de retailles de laine et de coton produites par Obasan, un fabricant de matelas de l’Ontario. Voilà un bel exemple d’économie circulaire! Parce qu’au cœur de l’entreprise, des éléments phares demeurent : la fabrication de produits de haute qualité, éthiques et respectueux de l’environnement.

Signaler un problème sur cette page

Pour tout problème, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: