Sélection de la langue

Recherche

e180 : Christine Renaud

De Développement économique Canada pour les régions du Québec

  • Sommaire
  • Entreprise : e180 inc.
  • Région : Grand Montréal
  • Programme : Croissance économique régionale par l’innovation (CERI)
  • La contribution remboursable de 200 000 $ de DEC a permis : la mise en œuvre d’une stratégie de commercialisation les marchés de l’Europe et de l’Asie

Révolutionner notre manière d’apprendre

Christine Renaud
Christine Renaud, PDG de e180

Christine Renaud fait partie des visages de l’innovation au Québec. Son entreprise, e180, cofondée il y a près de dix ans avec Alexandre Spaeth, a conçu une solution innovante d’apprentissage par les pairs et de réseautage professionnel : Braindate®.

Le concept Braindate est simple : e180 met en relation des utilisateurs ayant besoin de connaissances avec d’autres qui détiennent ces savoirs (coudre, concevoir un meuble, monter un plan d’affaires…). L’étonnante plateforme a rapidement conquis les grands joueurs internationaux de l’événementiel à la suite d’un heureux partenariat avec C2MTL en 2013; depuis, ils s’arrachent son concept novateur.

« L’apprentissage ne se limite pas à l’acquisition de nouvelles connaissances ou aptitudes : c’est une transformation qui affecte notre identité, nos habitudes, nos émotions et, en fin de compte, la façon dont nous nous mettons en rapport avec les autres et le monde qui nous entoure », explique Christine Renaud.

L’humain avant tout

Le contact humain est sans contredit ce qui distingue le concept de e180 : la réelle rencontre de deux personnes. On échange des expériences autour d’un café ou on discute d’une passion commune le temps d’un lunch.

Pour Christine Renaud, la plus-value des braindates réside dans le développement de relations pertinentes entre deux participants qui ont beaucoup à apprendre l’un de l’autre. Certifiée B Corp, cette entreprise de Montréal d’une trentaine d’employés s’est d’ailleurs dotée d’un manifeste de valeurs humanistes qui met entre autres de l’avant l’inclusion des genres et l’importance de la diversité.

Des braindates sur mesure pour les télétravailleurs

Image de participants à une braindate virtuelle
Participants à une braindate virtuelle.

Pandémie oblige, e180 a propulsé sa plateforme dans le virtuel en un tournemain et ainsi sauvé la mise à plusieurs de ses prestigieux clients internationaux. Pour éviter la propagation de la COVID-19, la clientèle de e180 a dû repenser de nombreux événements.

Solidaire dans l’épreuve, l’entreprise a proposé des braindates virtuelles, une solution d’apprentissage innovante inspirée de sa plateforme existante. En quelques semaines, la demande a explosé! Pour les organisateurs d’événements, il s’agit d’une alternative virtuelle efficace pour partager des connaissances; pour les employeurs, c’est une façon de créer des liens entre leurs télétravailleurs et de les aider à trouver des solutions à leurs nouveaux enjeux.

e180 connaissait déjà une croissance fulgurante en étant présente aux quatre coins du monde. Dans le contexte de la pandémie, elle a su démontrer qu’avec du flair, les bons outils et une équipe remarquable, tout est possible. « Il faut s’accorder à ses valeurs, suivre son instinct et savoir de quel genre d’environnement on a besoin. Il faut s’entourer de ceux qui y croient parfois plus que nous! », conclut Christine Renaud.


Braindate : Femmes, technologies et diversité

En février 2020, DEC a rencontré Christine Renaud, présidente-directrice générale et responsable de la formation de e180. Cette jeune femme d’affaires trilingue est un visage de l’innovation au Québec. Visionnaire, elle a remporté de nombreux prix d’entrepreneuriat au fil de sa carrière.

DEC a demandé à Christine Renaud comment elle percevait la place des femmes dans le domaine technologique et son opinion sur la diversité en milieu de travail.

Transcription

Durée de la vidéo : 3:10 minutes

0:11

Je suis devenue une femme en tech parce que j'avais une

0:14

vision de l'éducation et de l'apprentissage qui demande

0:17

un changement d'échelle majeur. Donc la technologie s'est

0:20

imposée comme le seul moyen de réaliser ce grand rêve-là.

0:24

Si je veux qu'il y ait des millions de personnes qui

0:26

apprennent les unes des autres, je ne serai pas là avec

0:28

ma feuille Excel… Il faut qu'on bâtisse un produit.

0:31

C'est devenu un produit technologique.

0:33

Je pense que c'est un peu la poule ou l'œuf...

0:37

C'est que le milieu des technologies

0:39

est très masculin, très blanc.

0:41

C'est pas… c'est pas encourageant, pour

0:43

les femmes d'aller dans des milieux comme ça.

0:46

Souvent,

0:47

c'est pas encourageant, même pour nos amis LGBTQ,

0:50

c'est pas encourageant pour des gens de couleur,

0:53

parce que c'est un environnement

0:54

dans lequel on ne se retrouve pas beaucoup.

1:01

La technologie, c'est un outil pour répondre à des problèmes

1:04

criants, à des problèmes qui sont importants pour toi, et la

1:07

technologie est un langage que tu peux apprendre et que tu

1:09

peux manipuler pour créer des choses importantes.

1:14

Je pense que quand on parle de technologie

1:16

comme ça aux jeunes filles, ça devient intéressant,

1:18

ça devient excitant, et là on crée,

1:20

elles-mêmes créent leur compagnie,

1:22

elles-mêmes, comme moi je l'ai fait,

1:23

créent leur écosystème, créent leur culture…

1:25

Et là, on n'est pas dans une compagnie où tout le monde

1:28

pense un peu pareil, où tout le monde a l'air de la même chose,

1:30

et que, si c'est pas ton cas, tu ne te sens pas le bienvenu,

1:32

tu ne te sens pas accepté.

1:38

Plus il y a d'entrepreneurs de couleur, plus il y a

1:41

d'entrepreneurs qui ont des profils différents,

1:43

des femmes, des gens de la communauté LGBTQ,

1:45

à ce moment-là, on crée

1:46

des environnements aussi qui sont plus inclusifs,

1:48

qui reflètent d'autres façons de voir la vie,

1:50

des produits qui sont plus inclusifs,

1:52

et qui reflètent d'autres façons de voir la vie.

1:54

Et là, on crée un milieu qui est plus accueillant

1:56

pour la diversité.

1:57

Je ressens le besoin de m'entourer de gens

01:59

qui sont respectueux,

2:01

qui ont l'esprit complètement ouvert,

2:04

pour qui tout est possible,

2:05

parce que moi, je suis comme ça.

2:07

Donc, pour moi, je me suis entourée de gens qui croient

2:11

qu'un humain peut faire de grandes choses.

2:17

J'ai pas trouvé que mon expérience de femme a été

2:20

différente d'une expérience d'homme… Donc ça, c'est pas…

2:24

Je n'ai pas eu de grandes difficultés au fait

2:26

d'être une femme, puis on...

2:27

puis je suis féministe : j'ai une attention particulière

2:33

pour le bien-être, mon bien-être

2:36

et le bien-être de mon équipe

2:38

J'ai pas peur d'échouer ou de me mettre des gens à dos

2:42

parce que je décide de ne pas poursuivre

2:45

avec certains partenariats ou certaines relations parce que

2:47

je trouve que je ne suis pas respectée en tant que femme

2:50

ou que notre bien-être en tant qu'équipe n'est pas respecté.

2:52

Donc ça, je pense que c'est quelque chose

2:54

de vraiment important.

2:55

Fin

Signaler un problème sur cette page

Pour tout problème, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: